Comportements intéressants!

Bonjour à tous et à toutes,

la migration s’est activée depuis les 24 dernières heures. La page facebook de l’observatoire des oiseaux de Tadoussac mentionnait qu’une migration nocturne de bonne intensité avait lieu la nuit dernière sur la côte est Américaine. Afin de vous aider à bien comprendre, les radars météos permettent de capter le mouvement nocturne des oiseaux lorsque la couverture nuageuse est faible.

Sur la photo que je vous présente ici (source: OOT), on voit bien le système dépressionnaire sur le centre-est des États-Unis qui nous affecte aujourd’hui. Si on regarde bien les radars à l’est de ce système, on note bien la présence de points bleus en cercles concentriques qui représentent des objets en déplacement de faible réflectivité. Plus précisément, c’est des oiseaux en migration nocturne que l’on voit.

Radar_nuit_30-31-mars

Pour confirmer que ce mouvement nocturne à atteint notre région, ce matin, j’ai noté la présence de bruants chanteurs (ils étaient partout comparativement à hier ou il y en avait un ici et là) et de pluviers kildir. Il est probable que de nouvelles espèces se soient pointées le bout du bec dans le sud de la province. Ce mouvement migratoire était principalement composée de migrateurs tempérés.

Si on revient à nos oies, on peut dire que la saison est débutée. Ce matin en me rendant au bureau, j’ai pu observer quelques milliers d’oies volant au dessus de la ville de Montmagny. Depuis quelques jours, j’ai noté un comportement intéressant de la part des bernaches et des oies. À chaque marée haute, elles se déplacent beaucoup dans tous les sens afin de trouver de la nourriture dans les champs qui sont encore recouvert de neige à près de 90%. En espérant que ce manque de nourriture temporaire ne les obligent pas à retourner vers l’ouest….

Tout ce que l’on peut souhaiter c’est que la vague de froid qui s’en vient ne s’éternise pas trop et que le printemps reprenne vite sa place!

à bientôt

Benoit, bgendreau@montmagny.com

De beaux mouvements à prévoir!

Bon début de semaine à tous et à toutes,

l’hiver s’accroche sur notre région! Elle va même revenir en force en début de semaine prochaine… Avant de trop déprimer en regardant les températures annoncées pour le début de la semaine prochaine, on peut s’encourager avec ce qui s’en vient cette semaine. Des maximums pouvant atteindre les 10 degrés accompagnées par des vents du sud-ouest! On peut donc s’attendre à de bons mouvements migratoires dans les prochains jours. Les premiers vrais rassemblements d’oies devraient être observés jeudi et vendredi!

Pour le moment, les champs sont encore entièrement recouverts de neige… Les bernaches et les oies fraîchement arrivées dans notre région devront s’alimenter en bordure du fleuve pendant encore quelques jours avant que les champs se dégagent. Hier, dans les champs de Berthier-sur-Mer, il y avait plus de 200 bernaches concentrées principalement sur les quelques secteurs dépourvus de neige (<5%). De plus, j’ai observé mon premier bruant chanteur et plus de 200 oies en migration. Dimanche soir, alors que j’étais à l’île d’Orléans pour pâques, j’ai entendu un pluvier kildir. Les migrateurs tempérés sont à nos portes.

La semaine dernière, les gestionnaires de middle creek area spécifiaient sur leur site que la migration de la sauvagine (bernaches, cygnes, oies et canards) étaient principalement terminée dans leur secteur pour le printemps 2016! C’est un signe qu’ils sont en route vers nos régions!

Voici quelques liens intéressants pour suivre la migration des oiseaux:

  1. Décomptes d’oies à Baie-du-Febvre
  2. Mentions d’oies sur Ebird
  3. Couvert de neige dans le nord est de l’Amérique du Nord
  4. Blog des migrations de l’Observatoire des Oiseaux de Tadoussac

On s’encourage parce qu’a pareil date l’an dernier, il n’y avait presque pas d’oies d’arrivées au Québec. Par contre, la vague de froid annoncée pour le début de la semaine prochaine m’inquiète… J’espère que les météorologues se trompent et que finalement il fera un peu plus chaud!

à bientôt,

Benoit, bgendreau@montmagny.com

On s’encourage!

Bonjour à tous et à toutes,

les deux prochains jours seront relativement tranquilles. Effectivement, un important système dépressionnaire est à nos portes. Jusqu’à la dernière minute, j’ai cru que de la chaleur allait se mêler à ce système et que la majorité des précipitations tomberaient en pluie… Bref, il faut s’attendre à recevoir de bonne quantité de neige. Il est évident qu’il n’y aura pas beaucoup de mouvements migratoires dans les prochains jours.

On s’encourage en regardant les prévisions météorologiques à long terme. On se croise les doigts pour que les températures grimpent un peu plus que ce qu’il est annoncé 😉

Prévision_14_jours_mty

Un autre indicateur encourageant comparativement aux dernières années est le couvert de neige. Il est beaucoup moins imposant qu’à pareil date en 2015 et 2014:

  1. Couvert de neige en 2014
  2. Couvert de neige en 2015 
  3. Couvert de neige en 2016

Les mentions d’oies sur Ebird sont de plus en plus nombreuses. N’hésitez pas à y inscrire vos observations afin de nous aider à suivre le déplacement des oies!

à bientôt,

Benoit, bgendreau@montmagny.com

Enfin, c’est à mon tour!

Bonjour,

depuis quelques jours, je m’étais fait à l’idée qu’il n’y aurait pas beaucoup de mouvements migratoires prochainement et que j’allait devoir attendre à la fin de semaine prochaine avant d’observer mes premières oies. Surtout que ce matin, il ventait fort du nord-ouest et que la température approchait le -20 avec le facteur vent!

C’est route sur l’autoroute 20 à la hauteur de Beaumont que mon coeur s’est arrêté de battre lorsque ma blonde a crié « des oiesssss!!!! » Moi, de répondre, sont où?? Je devais les voir afin d’enlever tout doute sur l’identification même si ma blonde ne peut se tromper sur l’identification des oies! Et oui, c’est bien ça. Un voilier d’environ 220 oies en déplacement vers le nord-est. Wow! Ça me fait sourire malgré le fait que je suis en route pour mon rapport d’impôt!

On peut se demander ce que ces oies vont manger dans les prochains jours si elles demeurent dans la région bien entendu. Elles vont s’alimenter sur les battures du fleuve saint-Laurent qui sont présentement libres de glaces à plus de 60%. Elles vont y demeurer, le temps que la neige qui recouvre les champs fondent.

À part de ça, pas de nouveaux arrivants, à part les carouges qui sont de plus en plus présents et en voix.

Pour suivre les oies à Baie-du-Febvre, cliquez ici.

à bientôt,

Benoit

Elles sont à nos portes, mais!

Bonjour à tous et à toutes,

peut être que certains d’entre vous ont lu la nouvelle sur meteomedia.com concernant le Québec est ses deux réalités météos! Et oui, d’un côté (ouest de Trois-Rivières), il n’y a presque plus de neige et de l’autre, l’hiver est en train de se réinstaller avec une accumulation de 5-10 cm hier!!! De plus, des conditions de tempêtes hivernales avaient lieux à quelques endroits sur la rive sud du fleuve à l’est de la ville de Québec. D’autres précipitations sont annoncées pour le début de la semaine prochaine :-(

Les oies sont quand même à nos portes. Une personne m’a informé d’un arrivage massif d’oies dans la région de Baie-du-Febvre dans la journée du 17 mars! Près de 200 000 oies ont atteind cette région au courant de cette journée! Selon ma source, il faut remonter au 10 mars 2002, pour noter une arrivée aussi hâtive. Les oies suivent vraiment la ligne de fonte du couvert de neige lors de leur remonter vers le nord. Après avoir gagné la région de l’estuaire moyen, c’est plutôt la photo période qui va leur indiquer le moment du départ, entre le 15 et le 25 mai, pour l’arctique canadien. C’est à cet endroit qu’elles vont se reproduire.

À quand peut-on d’attendre à observer des oies en bonne quantité dans la région de l’estuaire moyen (est de la ville de Québec)? Personnellement, je n’ai pas encore observé d’oies, mais je suis pas mal certains qu’il doit en traîner ici et là sur les battures du fleuve qui sont déjà dépourvues de glace en grande partie. Si on se fit aux prédictions météorologiques, il n’y aura pas de mouvements migratoires d’importances avant la semaine du 28 mars!!!

Bref, je n’ai pas le choix de vous présenter une photo des années passées afin de nous faire patienter!

OINE_10-nov-2011 044

Je suis présentement en train de finaliser les réservations pour la chasse printanière 2016 dans le secteur de rivière à la caille à Montmagny. Cette activité de chasse est très importante pour le projet et permet le financement de ce site internet et l’aménagement d’un champ destiné à l’alimentation printanière des oies. Sans l’investissement des chasseurs, bien des actions auraient été délaissées. MERCI à vous pour votre support!

à bientôt,

Benoit, bgendreau@montmagny.com

Faudra attendre encore quelques jours!

Bonjour à tous et à toutes,

il y a eu beaucoup de mouvements migratoires en fin de semaine dernière. Les oies se sont déplacées vers le nord et ont envahit tout le sud-ouest de la province. De bons rassemblements ont même été observés jusqu’à Baie-du-Febvre. Le secteur de Middle creek wildlife area s’est presque complètement vidé en fin de semaine dernière. Le nombre d’oies y est passé de 50 000 vendredi à moins de 5 000 dimanche!

Même si le couvert de neige y dépasse encore les 95%, le mouvement migratoire entamé en fin de semaine c’est fait sentir jusque dans la région de Montmagny. Tôt samedi matin, j’ai observé une dizaine de bernaches dans les champs de Berthier-sur-Mer encore complètement recouvert de neige. De plus, j’ai fait quelques observations de carouges, de quiscales et de goélands à bec cerclé. Les effectifs sont encore faibles, mais au moins c’est un signe printanier qui ne ment pas!

Les prochains jours risque d’être relativement tranquilles côté mouvements migratoires d’importance. Mis à part demain où les températures dépasseront le point de congélation, la prochaine semaine sera plutôt froide et le thermomètre n’ira pas beaucoup au dessus de zéro. Bref, il n’y aura pas d’arrivage massif d’oies dans la région de Québec avant la fin du  mois de mars  😥

On se croise les doigts pour les prédictions météorologiques à long terme ne soient pas précises et que les températures soient quelques degrés au-dessus des prévisions…. On garde le moral en regardant les cartes du couvert de neige de 2014 et 2015!!

Je tiens à remercier tout ceux et celles qui prennent le temps de me faire parvenir un message. Merci de me tenir au courant des mouvements migratoires dans vos régions respectives, ça m’aide à attendre 😉

à bientôt,

Benoit, bgendreau@montmagny.com

De bons mouvements migratoires à prévoir

Bonjour à tous et à toutes,

de bons mouvements migratoires sont à prévoir pour la fin de semaine à venir. Ces mouvements se feront principalement sentir dans l’extrême sud de la province où le couvert de neige est pratiquement inexistant. Cette poussée migratoire sera principalement composée de migrateurs tempérés comme les oies, les bernaches, plusieurs espèces de canards et d’oiseaux noirs. Si nous sommes chanceux, il pourra s’ajouter les espèces suivantes: le pluvier kildir, la bécasse d’Amérique, le grand héron, l’hirondelle bicolore, le merle d’Amérique, le merlebleu de l’est, le moucherolle phébi et quelques espèces de bruants.

On peut dire que la migration printanière est réellement commencée dans le sud de la province et que rien ne semble vouloir la ralentir… Par contre, on ne peut pas en dire autant pour la région de Québec. À part les corneilles migratrices qui défilent depuis quelques jours, je n’ai pas observé de nouvelles espèces. En analysant la couverture de neige, on comprend pourquoi les premiers migrateurs ne sont pas rendu jusque dans notre région:

nsm_depth_2016-03-11-05_National

La migration printanière 2016 est encore largement en avance sur celle de 2015 même s’il reste encore passablement d’oies dans le secteur de Middle creek wildlife area. Les gestionnaires de ce site pensent qu’il y aura de bons mouvements cette fin de semaine et que les oies pourraient quitter leur région.

Pour suivre les mentions d’observations de plusieurs ornithologues amateurs, je vous invite à consulter le site Ebird. C’est un outils très intéressant mis à jour à toutes les 5 minutes. On peut voir la mention de quelques bons rassemblements d’oies dans le secteur de Valleyfield et de St-Jean-sur-Richelieu.

DSC_0297

Cette photo a été prise dans un champ spécialement aménagé pour favoriser la présence des oies. Il se trouve à Montmagny juste derrière l’école Louis-Jacques-Casault.

Bonne saison des sucres!

Benoit, biologiste, bgendreau@montmagny.com

Les premières oies sont arrivées!

Bonjour à tous et à toutes,

un petit message pour vous mentionner que les premières oies sont arrivées dans le sud de la province. Pour le moment, les effectifs sont encore faibles, mais il est fort probable que des rassemblements respectables seront observés dans les prochains jours. Si on se fit aux prévisions météorologiques à long terme, le printemps semble vouloir s’installer pour de bon! Les chaleurs annoncées feront disparaître rapidement le peu de neige que l’hiver aura laissé dans le sud de la province.

Pour la région de Québec, il faudra patienter encore un bout avant d’observer nos premières oies. Comme nous sommes seulement le 9 mars, je suis confiant que les blanches feront leur apparition dans leur aire migratoire traditionnel avant la fin du mois 😉 ce que l’on peut considérer de hâtif. Quelques oiseaux s’activent déjà: les corneilles migrent passablement depuis quelques jours, les goélands à bec cerclé devraient arriver très prochainement et les premiers groupes d’oiseaux noirs aussi! Ça va mettre un peu de vie.

N’hésitez pas à m’envoyer vos observations de mouvements migratoires dans vos régions respectives. Tout en restant vague sur l’emplacement exact de vos observations, cette information m’aidera grandement à bonifier mes messages. Vous pouvez également me faire parvenir des photos.

Bonne migration printanière,

Benoit

En route vers une première vague migratoire!

Bonjour à tous et à toutes,

le paysage a grandement changé depuis les deux dernières semaines! Pour la grande région de Québec, on peut dire que ça ressemble à l’hiver. Même si les températures sont extrêmement froide présentement surtout avec le facteur vent, le printemps est à nos portes.

En effet, les prévisions météorologiques à long terme annonce des températures au-dessus du point de congélation le jour à partir de mardi accompagné de vents sud-ouest. Il fera jusqu’à 10 degrés dans le sud de la Montérégie. La première vague de migrateurs tempérés est donc attendu pour le milieu de la semaine. Elle sera principalement composée d’oiseaux noirs (carouges, vacher, quiscales, etc.), de goélands à bec cerclé et de plusieurs espèces de sauvagine dont les oies des neiges, les bernaches et plusieurs espèces de canards.

Pour ceux qui désirent voir l’influence des dernières tempêtes sur la couverture de neige, je vous invite à visiter ce site: National snow analyses.

Et voici le lien pour suivre les oies sur ebird, cliquez ici.

Il est facile de constater que nous sommes largement en avance sur les deux derniers printemps! Bon début de migration printanière à tous et à toutes. En espérant que cette première vague se fasse sentir jusque dans la région de Québec surtout pour les oiseaux noirs.

à bientôt,

Benoit

Toujours en avance sur 2015, mais…

Bonjour à tous et à toutes,

en fin de semaine dernière, il y a eu de bons mouvements de sauvagine dans le secteur de Middle Creek Wildlife Area. Aujourd’hui, ce site fait mention de plus de 30 000 oies! Elles ont donc réellement débuté leur remonter vers le nord. De plus, les prévisions météorologiques à long termes dans ce secteur font états de températures en delà du point de congélation presque à chaque jour. Le nombre d’oies risque fortement d’augmenter dans les prochains jours. Elles y passeront de quelques jours à quelques semaines, le temps que la région des fingers lakes soit disponible.

Au Québec, à quoi peut-on s’attendre dans les prochaines semaines?

Si nous analysons l’état du couvert de neige et les mentions d’oies sur ebird, on peut facile constater que nous sommes encore en avance sur la migration printanière 2015. Par contre, si les prévisions météorologiques à long terme pour le Québec se concrétisent, il faudra attendre la deuxième semaine du mois de mars avant d’observer nos premières oies dans le sud de la province. On s’encourage en se disant qu’il n’y a pas beaucoup de neige à fondre. Lorsqu’il fera chaud, elle disparaîtra rapidement rendant disponible de nombreux champs nourriciers pour l’alimentation des oies.

Voici une photo prise en mai 2013 pour nous rappeler qu’elles seront bientôt parmi nous. On peut remarquer qu’elles sont vraiment « rouillées ». Cette teinte rouille dans le plumage des oies trahie celles qui ont passé beaucoup de temps à s’alimenter sur les battures de l’estuaire moyen du fleuve St-Laurent. Cette teinte provient du fer présent dans la vase. Lorsque les oies mangent les rizhommes du scirpe d’Amérique, elles doivent enfoncer leur tête au complet dans cette vase. C’est à ce moment que les particules de fer adhèrent au plumage des oies. Par la suite, le fer entre en contact avec l’oxygène présent dans l’aire et fait « rouiller » le plumage des oies. La mue (remplacement des plumes) estivale des oies viendra faire disparaître cette teinte. Cette couleur rouille est seulement l’accumulation de quelques semaines voir quelques mois d’alimentation sur les battures!

DSC_0282

N’hésitez pas à me faire parvenir vos commentaires et vos observations d’oies (bgendreau@montmagny.com)! C’est toujours plaisant de discuter d’oies et de migration!

à bientôt,

Benoit