Premières oies!

Bonjour à tous et à toutes,

et oui, hier en fin de journée j’ai observé mes premières oies de la saison! Deux voiliers distinct totalisant un peu plus de 300 oies en vol vers le sud-ouest et je les comprends ;-). Aussi, plusieurs observations ont été rapportées dans la région de Québec. Il y a même des chasseurs qui ont débuté leur saison de chasse sur la côte de Beaupré.

Voici la courte liste des espèces arrivées récemment dans le secteur de Berthier-sur-Mer:

  • Oie des neiges (300)
  • Bernaches du canada (22)
  • Pluvier Kildir
  • Merle d’Amérique
  • Bruant chanteur
  • Urubu à tête rouge

En fin de semaine, le secteur de Baie-du-Febvre devrait se faire attaquer par les oies! Par contre, l’arrivée massive des oies dans le secteur de Québec sera retardée… Les prévisions météorologiques ne sont pas très encourageantes pour la semaine prochaine… On se croise les doigts pour qu’ils se trompent, c’est du déjà vu!

à bientôt,

Benoit

Un peu de mouvements!

Bonsoir,

Dans les derniers jours, il y a eu un peu de mouvements migratoires. Le tout s’est arrêté avec l’arrivée d’une masse d’air froid. Selon ebird, quelques milliers d’oies ont été observées dans le secteur de Baie-du-Febvre et des petits voiliers dans la région de Québec. De mon côté, les goélands à bec cerclé, les quiscales et les carouges sont plus nombreux ainsi qu’une bernache solitaire au quai de Berthier-sur-Mer.

La migration devrait reprendre de plus belle demain après-midi et surtout mercredi. Elle connaitra une petite pause jeudi et devrait reprendre de plus belle vendredi. Les températures semblent favorables dimanche après le passage d’un système dépressionnaire. Le secteur de Baie-du-Febvre pourrait connaître ça première vraie vague de migration en fin de semaine. Le centre d’interprétation de Baie-du-febvre a une page Facebook et vous pouvez y suivre la migration des oies.

Pour ce qui de la région de Québec, il faudra être patient… Le couvert de neige y est encore bien présent. Il est fort probable que les deux prochains jours apportent quelques oies dans l’estuaire. Par contre, je ne pense pas que ça va décoller pour de vrai avant dimanche ou lundi prochain voir vers la fin de la semaine prochaine ;-( On ne perd pas espoir et nous sommes toujours en avance sur le printemps 2018. De plus, selon les prévisions météorologiques à long terme, il ne semble plus y avoir de vague de froid en vue…

Voici les traditionnelles photos du couvert de neige entre 2018 et 2019

Bientôt, je vais aller faire un tour à Pointe à Lacaille pour débuter les préparatifs pour la saison de chasse 2019! Je vais vous rapporter des photos!

à bientôt,

Benoit

Courage!

Bonjour à tous et à toutes,

j’ai déjà dit qu’au printemps ça prend de la patience… J’ai oublié de mentionner que  ça prend aussi un peu de courage 😉 Ce matin dans la région de Québec, le ressenti était sous les -20°C! Est-ce que nous sommes en train de vivre notre dernière vague de froid de l’hiver? On l’espère tous et on peut s’encourager en regardant les prévisions à moyen et long termes.

En fin de semaine dernière, quelques mouvements d’oiseaux ont eu lieu et j’ai observé mes premiers Quiscales bronzés de la saison. En regardant les mentions d’oies sur ebird, on peut voir que la migration s’est intensifiée dans le sud de la province et que les attroupements d’oies sont plus impressionnant. On est loin du pic migratoire pour ce secteur qui devrait avoir lieu au courant des prochains jours. Des oies ont même été observé dans le secteur de Québec!

La migration va reprendre de plus belle au courant des prochains jours. Le secteur de Baie-du-Febvre devrait connaître son premier arrivage d’oies. Seront-elles nombreuses? Difficile à prédire, une source d’information m’indiquait que le couvert de neige était encore bien présent au sud du lac Saint-Pierre… Si le soleil est abondant jusqu’à samedi, le couvert de neige pourrait disparaître rapidement. Je ne serait pas étonné que des oies en profitent pour gagner l’estuaire dans le secteur de Cap Tourmente, l’Isle-aux-Grues et Montmagny.

Voici une petite comparaison du couvert de neige le 25 mars 2018 et 2019! Toujours encourageant, mais faudrait pas trop que ça niaise…

Le bémol est le système dépressionnaire à venir pour la fin de semaine! En ce moment, les prévisions indiquent qu’il apportera en grande partie des précipitations sous forme liquide… Avec des températures près du point de congélation, il se pourrait qu’une partie tombe en neige! Selon le type de précipitations, la migration pourrait être très active pour la première semaine d’avril! À suivre…

Nous somme maintenant sur Facebook, n’hésitez à nous suivre sur cette plateforme aussi: /migrationdesoies

Merci à ceux qui m’informent de ce qu’il se passe dans leur région, c’est apprécié!

à bientôt,

Benoit

Prochains mouvements à venir!

Bonjour à tous et toutes,

et oui, au printemps, il faut être patient. Les températures sont souvent en dents de scies influençant grandement la progression des migrateurs tempérés vers le nord. Selon les prévisions à court terme, mercredi sera chaud et plusieurs espèces vont en profiter pour se déplacer. Ce mouvement sera certainement plus marqué en diversité et en nombre que le premier, mais il sera de courte durée. Des groupes d’oiseaux noirs et de vrais rassemblements d’oies seront certainement observés dans le sud de la province. Je doute que la migration atteigne la région de Baie-du-Febvre.

PRÉVISIONS MOYEN ET LONG TERME

En regardant les prévisions météorologiques à moyen et long terme, on peut se réjouir. La fin du mois de mars et le début d’avril pourraient être chaud (dans normales et un peu plus). Si le tout se confirme, la migration des oies pourrait atteindre la région de Baie-du-Febvre entre le 25 et le 30 mars. Pour ce qui est des régions un peu plus à l’est, dans un scénario optimiste elles pourraient gagner la région de Québec dès les premiers jours d’avril. L’autre scénario indique plutôt une arrivée entre le 7 et le 10 avril. Petite précision sur le secteur de Québec. Lorsqu’elles y arrivent, les champs sont encore recouverts de neige. Par contre, les premiers redoux ont fait partir les banquises et libérés les battures permettant aux oies de s’y alimenter. Elles utiliseront grandement ces zones d’alimentation le temps que les champs se libèrent de neige.

On se croise les doigts pour que les prévisions se concrétisent!

à bientôt,

Benoit

Départ modéré!

Bonjour à tous et à toutes,

et oui, les premières observations d’oies ont eu lieu hier dans le sud de la Province (Valleyfield, Lacolle). Il est probable que de nouveaux arrivages aient lieux aujourd’hui après le passage de ce système. Par contre, il ne faut pas s’attendre à des rassemblements monstres avant la fin de mois. En effet, les températures seront sous les normales à partir de demain et ce, pour une partie de la semaine prochaine ce qui ralentira la progression des oies vers le Québec.

Au printemps, il faut être patient et voir les prévisions météorologiques avec optimisme pour ne pas se décourager! La fin du mois semble intéressante et le printemps risque de s’installer pour de bon. Au moins, on est pas parti pour battre le printemps 2019 😉

Couvert de neige le 15 mars 2018:

Couvert de neige le 15 mars 2019:

Dans les messages précédents, vous trouverez différents liens pour vous aider à suivre la migration des oies. N’hésitez pas à me contacter pour un commentaires ou une question à bgendreau@montmagny.com

cordialement,

Benoit

Mince lueur au bout du tunnel!

Bonjour à tous et à toutes,

et oui, il y a de l’espoir pour que la migration des oies soit rendue au Québec avant la fin mars 😉 Il y a de bonnes chances que les premiers mouvements migratoires atteignent le sud de la province jeudi le 14 mars ou vendredi le 15 mars. Dans les derniers jours, elles se sont déplacées vers le nord comme en témoigne le nombre d’oies présent dans le secteur de middle creek qui est passé de 105 000 à un peu plus de 10 000 en seulement quelques jours.

Par contre, il ne faut pas se réjouir trop vite. Selon les prédictions à long termes, après les températures chaudes de jeudi et vendredi, il y aura un retour du temps froid. Cette petite vague de froid ne sera pas extrême et les températures maximales journalières seront près de zéro. Le prochain réchauffement devrait avoir lieu dans la dernière semaine du mois de mars. Pour ces raisons, je ne m’attends pas à un arrivage massif des oies avant la fin du mois. Le gros de la migration va se dérouler dans la dernière semaine du mois de mars. Il est encore trop tôt pour savoir si ce deuxième réchauffement sera celui qui nous plongera véritablement au coeur du printemps!

Voici quelques liens:

On se croise les doigts pour que la bordée de neige que subit le Québec présentement soit l’une des dernières.

cordialement,

Benoit

Aucun déblocage avant la mi-mars!

Bonjour à tous et à toutes,

un petit message pour vous dire que l’inscription pour la chasse printanière dans la zone d’interdiction de chasse à Montmagnty est maintenant terminée. Merci à tous les participants.

On peut dire que la migration des oies des neiges tourne au ralentie. Présentement, elles se concentrent principalement au sud des Appalaches dans le secteur de middle creek. Quelques milliers d’entres elles ont sauté les Appalaches et se trouvent dans la région des Fingers Lakes juste au sud du lac Ontario dans l’état de New York. Depuis quelques jours, il n’y a pas eu beaucoup de mouvements et tous les indicateurs montrent que la prochaine semaine sera relativement tranquille. La migration devrait se réactiver autour du 10-12 mars. Il est toujours possible de suivre leurs déplacements sur le site Ebird.

Quand allons-nous observer les premières oies au Québec? Pour le moment, je pense qu’elles feront leur apparition dans le sud de la province (secteur Lacolle et Valleyfield) entre le 15 et le 20 mars. Est-ce que les arrivages seront impressionnants? Pour le moment, il est impossible de le dire, car les prédictions météorologiques à long terme ne sont pas suffisamment précises. Si les températures restent au dessus de 5C° pendant quelques , elles pourraient arriver en grand nombre. Par contre, si le réchauffement est graduel avec des périodes de froid, les premiers gros groupes pourraient seulement arriver à la fin du mois! À suivre….

Je vous présente une petite série de photos sur la couverture de neige en date du 1er mars pour les 10 dernières années! Ces photos proviennent du site suivant: couverture de neige aux États-Unis.

N’hésitez pas à nous suivre sur facebook et inviter vos amis à consulter ce site.

à bientôt,

Benoit

Moins de 4 jours pour vous inscrire!

Bonjour à tous et à toutes,

un petit mot pour vous dire qu’ils ne vous restent que 4 jours pour vous inscrire à la chasse printanière contrôlée dans la zone d’interdiction de chasse à Montmagny. Vous avez jusqu’au 28 février pour nous envoyer votre formulaire complété. Cette année, il n’y a pas de frais d’inscription pour le tirage au sort. Tous les détails se trouvent dans la section « inscription à la chasse contrôlée« .

Pour ce qui est de la migration des oies. Ce matin, le décompte des oies dans le secteur de Middle Creek s’est chiffré autour de 85 000! Ce nombre constitue la première vraie poussée migratoire vers le nord. C’est un début, mais il ne faut se réjouir trop vite… Les températures resteront froides pour les deux semaines. Il n’y aura pas beaucoup de mouvements avant le milieu du mois de mars…. Mais on sait jamais!!!

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des commentaires ou des questions. bgendreau@montmagny.com

cordialement,

Benoit

Ça s’active tranquillement…

Bonjour à tous et à toutes,

les grandes oies des neiges ont tranquillement débuté leur remontée vers le nord. Il est important de préciser que la migration printanière des oies est dépendante du couvert de neige. Au fur et à mesure que la neige fond, elles se déplacent vers le nord. Présentement, elles se concentrent au sud des Appalaches des les états de la Pennsylvanie et de New York. Selon les observations rapportées sur ebird, quelques dizaines d’oies ont traversé les Appalaches et se trouvent dans la région des fingers lakes au sud du lac Ontario.

D’importantes quantités de neige sont prévues dans les prochains jours. Cette mini tempête de neige va d’étendre jusque dans l’état de la Pennsylvanie et ralentira la progression des oies vers nos régions. Par contre, après ce système un réchauffement marqué des températures les incitera à se déplacer vers le nord. Probablement que plusieurs milliers d’entres elles atteindront la région des fingers lakes. À suivre…

Selon les prévisions météorologiques à long terme, pour le sud du Québec, je n’anticipe pas de grands mouvements migratoires avant le milieu du mois de mars… On est loin de cette photo que j’ai prise à Berthier-sur-Mer le 21 mars 2012! Et oui vous avez bien lu 21 mars… Bref, on se croise les doigts.

Pour ceux et celles qui désirent venir chasser dans la zone d’interdiction de chasse de Montmagny ce printemps, il vous reste 9 jours pour vous inscrire. N’hésitez pas à me contacter si vous désirez plus de détails. bgendreau@montmagny.com

à bientôt,

Benoit

À quoi s’attendre ce printemps!

Bonjour à tous et à toutes,

voici un petit billet pour vous aider à suivre la migration printanière des oies. Leurs déplacements vers le nord sont étroitement liés à la fonte de la neige et à la disponibilité de la nourriture et des lieux de repos. Un printemps hâtif amènera des oies rapidement vers nos régions alors qu’un printemps tardif ralentira leur progression vers le Québec.

Dans les prochains jours, il y a de bonnes chances qu’elles débutent leur remonter vers le nord. D’abord, elles s’arrêteront au sud des Appalaches près de la région de Middle creek. Les températures annoncées dans ce secteur seront au-dessus de 10°C pour les trois prochains jours ce qui les incitera à débuter leur migration. Voici une série de liens pour suivre la progression des oies (cliquez dessus pour y accéder):

  1. Décompte des oies dans le secteur de Middle Creek Wildlife Management Area
  2. Couverture de neige aux États-Unis
  3. Prévisions météo secteur de Middle Creek
  4. Observations d’oies sur Ebird

Il est encore vraiment trop tôt pour se questionner sur l’arrivée des premières oies dans le sud du Québec. Comme les températures semblent vouloir être en dents de scies, il sera difficile d’effectuer une prédiction valable avant la fin de mois de février.

Continuez de suivre ce blog pour connaître les derniers détails sur la migration des oies.

Vous pouvez maintenant nous suivre sur facebook. Le nom de la page est Migration des oies.

À bientôt,

Benoit