L’ISLET

Le secteur de l’Islet permet également d’effectuer de belles observations d’oies tant à l’automne qu’au printemps. Les effectifs sont plus faibles que dans les autres secteurs, mais les oies sont souvent plus près des observateurs. Le site à visiter est sans aucun doute le refuge d’oiseaux migrateur (ROM) de Trois-Saumons.

MEILLEURES PÉRIODES POUR OBSERVER LES OIES:

Printemps: Début avril au milieu de mai

Automne: Fin septembre jusqu’à la fin de novembre.

ACCÈS AU SITE:

En provenance de Québec pour vous rendre au ROM de Trois-Saumons, prendre la sortie de l’Islet (no 400) de l’autoroute 20, tournez à droite sur le boulevard Nilus-Leclerc et roulez jusqu’à la route 132. Tournez à droite en direction Est pour environ 5 km. Le ROM se situe entre l’embouchure de la rivière à la Tortue et l’embouchure de la rivière Trois-Saumons.

En provenance de Rivière-du-Loup pour vous rendre au ROM de Trois-Saumons, prendre la sortie de l’Islet (no 400) de l’autoroute 20, tournez à gauche sur le boulevard Nilus-Leclerc et roulez jusqu’à la route 132. Après, suivre les mêmes indications qu’en provenance de Québec.

Voici une carte des principaux points d’observation des oies dans le secteur de l’Islet (cliquez sur les oies en noir pour plus d’information sur un site en particulier):           Afficher les sites d’observation des oies de l’Islet sur une plus grande carte

Autres espèces d’oiseaux intéressantes: Bernache du Canada, Eider à duvet, Bernache de Hutchin et le Plectrophane des neiges.

Particularités: Il n’y a pas vraiment de site aménager pour observer les oiseaux dans ce secteur. C’est-à-dire, qu’il n’y a pas de sentier avec des panneaux d’interprétation. Par contre, la route 132 offre plusieurs sites sécuritaires où les visiteurs peuvent stationner leur voiture pour observer les oies ou d’autres espèces. Faites tout de même très attention, car la limite de vitesse est de 90 km/h dans certains secteurs!