À quoi s’attendre ce printemps!

Bonjour à tous et à toutes,

voici un petit billet pour vous aider à suivre la migration printanière des oies. Leurs déplacements vers le nord sont étroitement liés à la fonte de la neige et à la disponibilité de la nourriture et des lieux de repos. Un printemps hâtif amènera des oies rapidement vers nos régions alors qu’un printemps tardif ralentira leur progression vers le Québec.

Dans les prochains jours, il y a de bonnes chances qu’elles débutent leur remonter vers le nord. D’abord, elles s’arrêteront au sud des Appalaches près de la région de Middle creek. Les températures annoncées dans ce secteur seront au-dessus de 10°C pour les trois prochains jours ce qui les incitera à débuter leur migration. Voici une série de liens pour suivre la progression des oies (cliquez dessus pour y accéder):

  1. Décompte des oies dans le secteur de Middle Creek Wildlife Management Area
  2. Couverture de neige aux États-Unis
  3. Prévisions météo secteur de Middle Creek
  4. Observations d’oies sur Ebird

Il est encore vraiment trop tôt pour se questionner sur l’arrivée des premières oies dans le sud du Québec. Comme les températures semblent vouloir être en dents de scies, il sera difficile d’effectuer une prédiction valable avant la fin de mois de février.

Continuez de suivre ce blog pour connaître les derniers détails sur la migration des oies.

Vous pouvez maintenant nous suivre sur facebook. Le nom de la page est Migration des oies.

À bientôt,

Benoit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *