Nidification des oies 2018 rapport no2

Bonjour à tous et à toutes,

avec un peu de délais, je vous transmets le deuxième rapport sur la nidification des oies dans l’Arctique canadien. C’est M. Gilles Gauthier chercheur à l’Université Laval qui publie ces informations.

voici le rapport complet:

Bonjour,

Voici des dernières nouvelles de la nidification de l’oie des neiges dans l’Arctique.

Au cours des 2 dernières semaines, la fonte de la neige a progressée mais lentement. En effet, le soleil du début de juin a fait place à du temps nuageux, frais et avec de fréquentes averses de pluie et neige.

En dépit d’une météo plus ou moins favorable, la nidification des oies a débuté. Toutefois, le densité de nids dans le secteur central de la colonie que nous suivons est faible comparé aux dernières années. En date d’hier, l’équipe y avait dénombré 111 nids comparé à 190 l’année dernière. Les dates d’initiation de ce premier échantillon est le 14 juin, un peu plus tard que la moyenne à long-terme (12 juin) et la taille de ponte serait de 3.62 œufs, près de la moyenne. Toutefois, le taux de prédation des oeufs est très élevé, avec 45% de ces nids déjà détruits (comparé à 10% à pareille date l’année passée). En fait, plusieurs nids ont été trouvés avec aucun œuf, c’est-à-dire une belle coupole avec du duvet et une empreinte d’œuf mais vide, les œufs ayant été prédatés avant qu’on ait pu les dénombrer. Ce niveau de prédation élevé est vraisemblablement une conséquence de l’absence de lemmings, la proie principale de beaucoup de prédateurs dont le renard, et d’une faible densité de nids dans la colonie.

En résumé, les conditions de reproduction des oies à l’Île Bylot sont jusqu’à maintenant plutôt défavorables et laissent entrevoir une production de jeunes sous la moyenne.

Je quitte mardi pour rejoindre l’équipe sur les terrain, donc mon prochain message sur les conditions de reproduction des oies ira à la fin juillet.

À bientôt,

Gilles Gauthier
Département de biologie & Centre d’études nordiques

 

L’automne s’en vient 😉

cordialement,

Benoit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *