Nidification des oies 2018 rapport no1

Bonjour à tous et à toutes,

voici le premier message de M. Gille Gauthier chercheur à l’Université Laval. Il est en charge du suivi de la nidification des oies dans l’Arctique canadien. Trois autres messages seront publiés au courant de l’été afin de nous renseigner sur l’état de la nidification.

Voici le premier:

Bonjour,

Voici les premières informations sur le déroulement de la saison de nidification des oies des neiges à l’Île Bylot. Les premières personnes de mon équipe sont déjà sur place depuis la fin mai.

Comme ce fut le cas au cours des deux  dernières années, la quantité de neige au sol était élevée à l’arrivée. La fonte a maintenant débutée mais en date du 5 juin, la couverture de neige dans notre vallée principale était encore évaluées à 75% alors que la moyenne à long-terme pour cette date est autour de 60%. L’an dernier, à la même date, elle était de 85%.

Les oies ont néanmoins commencé à arriver. En date du 6 juin, ils ont dénombré 416 couples dans la vallée principale, ce qui est près de la moyenne à cette date. Par contre, l’équipe n’a pas encore pu établir le camp secondaire au sein de la colonie d’oies car notre hélicoptère est coincée 700 km plus au sud à cause de la mauvaise météo.

Les premières observations suggèrent aussi que les populations de lemmings sont très faibles, comme ce fut le cas l’an passé.

Gilles Gauthier
Département de biologie & Centre d’études nordiques

à bientôt,

Benoit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *