Une saison qui s’est étirée

Bonjour à tous et à toutes,

Je m’excuse d’avoir été peu présent sur ce blog au courant des derniers mois… La raison est simple, effectuer des inventaires réguliers dans les principaux dortoirs de la région demandent d’investir beaucoup de temps et une bonne somme d’argent pour me transporter d’un site à l’autre! Comme ce blog est gratuit et que je ne désire pas de bandeau publicitaire autre que ceux des partenaires de départ, je n’avais pas les fonds nécessaires pour alimenter régulièrement ce blog à l’automne 2015…

Je tiens à maintenir ce site en opération, car l’information qui s’y trouve est très intéressante pour tout ceux qui s’intéressent à la grande oie des neige. Pour se faire, je vais maintenir le nom de domaine afin que l’information reste disponible. Je vais également tenter de trouver des commanditaires (si vous avez des idées, n’hésitez pas à m’en faire part) afin de pouvoir l’alimenter avec des messages et des photos de façon plus régulières lors des migrations à venir.

La migration automnale des oies dans la région de la côte-du-sud aura été particulière cette année. La nourriture se faisait rare et la pression de chasse était élevée. Ces deux phénomènes combinés forçaient les oies à se déplacer constamment rendant l’observation et la chasse plus ardus. De plus, le nombre de jeunes dans la volée était en deçà de la moyenne rendant la chasse difficile.

Voici mes prédictions pour la migration printanière 2016. Si l’hiver continue d’être clément, les oies seront de retour tôt au mois de mars dans le sud de la province. Un groupe de quelques milliers d’oies à d’ailleurs été observé dans le secteur de St-Vallier dans le temps des fêtes…

Dans les prochaines semaines, je vais donner tous les détails concernant la saison de chasse printanière à venir à rivière à la caille. Dans quelques jours, je vais également publier le rapport de la saison 2015. Pour ceux et celles qui désirent obtenir plus de détails sur cette chasse printanière dans la zone d’interdiction de chasse à Montmagny, je vous invite à consulter la section suivante du blog: Chasse printanière Zic Montmagny.

Sur ce , je vous souhaite une agréable année 2016 remplie de magnifiques observations et des moments inoubliables lors de vos sorties de chasses.

à bientôt,

Benoit, benoitgendreau@hotmail.com

Une réflexion au sujet de « Une saison qui s’est étirée »

  1. Salut a toi Benoit. J’habite a st jean sur richelieu et les oies nous ont quitté le 28 décembre dans la nuit. Jamais vue de ma vie des blanches aussi tard en saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *