Que va-t-il se passer ce printemps?

Bonjour à tous et à toutes,

les premiers signes du printemps se feront sentir dans les prochains jours! J’en profite donc pour réactiver ce blog et vous présenter mes prédictions pour la saison à venir.

Côté Américain:

Pour le moment, il y a très peu de mouvements du côté de la côte est Américaine. Les états de la Pennsylvanie et de New York sont encore en bonne partie couverts de neige. Le nord de ces deux états sont reconnues pour accueillir une bonne partie de la population de Grande Oies des neiges avant qu’elles atteignent le sud du Québec. Selon Ebird, aucun mouvement d’oies n’a été observé dans ces secteurs au courant des derniers jours. Par contre, les températures seront relativement chaudes cette semaine ce qui risque de faire disparaître le couvert de neige qui n’est pas tellement épais.

Dans les prochains jours, on peut donc s’attendre à ce que les oies quittent la côte est des États-Unis pour entamer leur migration vers le nord.

Sud du Québec:

Pour les deux prochains jours, les températures seront chaudes dans ces régions. Les maximums prévus parlent d’environ 7 degrés Celsius pour demain et de 4 pour mercredi! Si ces températures se concrétisent et que le couvert de neige disparaît, il est donc possible de voir apparaître dans ces régions les premières volées oies vers la fin de la semaine…

Est du Québec:

Pour ce qui est de la région de l’estuaire moyen du St-Laurent (Est de la ville de Québec), il ne faut pas s’attendre à observer des oies avant la fin mars même si un observateur de Québec en a observé une cinquantaine en fin de semaine dernière… Un des points positifs est que le couvert de neige est très mince présentement. Aussitôt que les températures passeront au-dessus de zéro, on peut s’attendre à le voir disparaître rapidement. Il faut se croiser les doigts pour que les températures se réchauffent de façon considérables dans les prochaines semaines. À suivre…

Quelques outils intéressants pour suivre la migration:

Ebird.org: ce site permet de visionner les observations d’ornithologues qui y inscrivent leurs données. La carte interactive est mise à jour à tous les cinq minutes permettant d’avoir une bonne idée de l’état de la migration. N’hésitez pas à changer les paramètres de recherches pour comparer l’avancement de la migration d’une année à l’autre. De plus, je vous invite à y inscrire vos propres observations afin de bonifier ce site.

Middle Creek wildlife management area: en visitant ce site, vous pourrez voir l’état de la migration dans cette région qui se situe tout juste au sud des Appalaches dans l’état de la Pennsylvanie. En période migratoire, ils mettent à jour leurs observations quelques fois par semaine. En 2014, ils ont observé leur pic migratoire le 17 mars. Lors de cette journée, il y avait plus de 60 000 oies dans ce secteur! C’est encourageant, nous ne sommes pas trop en retard…

National snow analyses: pour ceux qui désirent voir l’état du couvert de neige et de son évolution, je vous invite à visiter ce site. Vous pouvez effectuer des requêtes afin de comparer les données d’une année à l’autre. Pour le moment, le début du mois de mars 2015 ressemble beaucoup à celui de 2014 à l’exception de l’épaisseur du couvert de neige qui est plus faible en 2015! C’est un point positif!

Je vous souhaite un excellent printemps 2015! N’hésitez pas à me faire parvenir vos questions, observations ou commentaires constructifs en tout genre à l’adresse suivante: info@migrationdesoies.ca

Salutations,

Benoit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *