Belles observations à St-Vallier

Bonjour à tous et à toutes,

tôt ce matin, je me suis dirigé vers St-Vallier. En quittant la maison, 6 perdrix grises me font honneur de leur présence et s’envole devant moi! La journée commence bien. C’était seulement ma deuxième observations de PEGR à partir de ma cour en plus de cinq ans.

Comme le témoigne cette photo prise ce matin, il reste passablement d’oies dans le refuge d’oiseaux migrateurs de St-Vallier. Je dirais environ 38 000. Oie des neiges à St-Vallier le 20-nov-2013

J’ai également ajouté un petit complet vidéo dans la section prévu à cette effet. Il est fascinant de les entendre. J’aimerais vraiment savoir ce qu’elles se disent… « Est-ce qu’on s’en va aujourd’hui?, Non, il ne fait pas très froid et en plus il y a un champ plein maïs pas loin… Oui, mais les vent sont favorables à nos déplacements… On reste encore une journée! Qu’est-ce que tu en pense? »

Fait intéressant, les oies se sont posées dans un champ de maïs à demi récolté. Par la suite, elles faisaient de petits vols pour se poser en plein centre du maïs debout! Ce champ a dû être semé tard, la levée n’a pas été bonne et il n’est pas très haut… Bref, c’était la première fois que j’observais des oies manger du maïs encore debout!

Oies des neiges par Benoit GendreauÉvidemment, le même camion gris qu’hier remplie de 4 personnes les ont fait fuir en récoltant seulement quelques oies…. Si je me fis à leurs comportements d’hier matin alors qu’ils ont tiré à proximité d’une maison (moins de 10m) alors qu’ils n’avaient pas la permission, il fort probable qu’ils ne l’avaient pas encore ce matin…..

Désolé pour ma morale depuis quelques jours… Je ne suis pas contre la technique de chasse à l’approche en soi même si je ne l’approuve pas. Ce qui m’irrite au plus haut point c’est le manque de respect envers la propriété privée de la part de ce type de « chasseurs ». De plus, ils projettent une image négative de la chasse et ce qui empêche d’avoir accès à certains secteurs….

Sur ce, je vous souhaite de profiter de ces dernières volées, car elles risquent de nous quitter d’une journée à l’autre!

à bientôt,

Benoit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *