Elles sont à nos portes!

Bonjour à tous et à toutes,

et oui, on peut affirmer que les oies sont vraiment à nos portes. Je lisais un reportage sur Ornitho-qc qui faisait mention de plus de 200 000 oies à Baie-du-Febvre! Par ici, le nombre d’oies demeure faible, mais ce n’est qu’une question de jours… Hier après-midi à Berthier-sur-Mer, j’en ai observé près de 400 majoritairement en déplacement vers l’est.

Le fait marquant de la fin de semaine est l’observation de deux Oie rieuse dans les champs en face de ma maison à Berthier-sur-Mer. Elles constituent la 95e espèces d’oiseaux observées à partir de ma cour! Voici quelques photos de piètre qualité, car je les ai prise en digiscopie (à l’aide d’une lunette d’approche):

Je vous reviens avec plus d’observation d’oies au courant de la semaine.

Cordialement,

Benoit

4 réflexions au sujet de « Elles sont à nos portes! »

  1. Wow! belle observation Ben, j’espère que je vais pouvoir m’en cocher une à Baie-du-Febvre encore cette année

    À +
    P-A

  2. Salut P-A,
    et oui, ça faisait un bout que je l’attendais celle-là. En plus, elles étaient deux. Obverser cette espèce à partir de ma galerie, ça n’a pas de prix!!!
    Tiens-moi au courant de tes observations à Baie-du-Febvre. Surout, n’hésite pas à saisir tes observations sur Ebird rapidement, car ça nous permet de suivre la migration en temps réelle. Depuis que les oies sont rendus au Québec, on constate que Ebird à ses limites et que les ornithologues québécois préfèrent encore les feuillets ÉPOQ.
    à bientôt,
    Benoit

  3. An1;T,there&#82k7is really nothing remarkable about the “Bermuda Triangle”. Shipping and aircraft losses are the same there as anywhere else on earth based upon frequency of travel. Nothing mysterious, no so called “magnetic anomalies” or otherwise has EVER been documented. It’s all anecdotal, the stuff of myths and legends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *