Nouvelles du nord!

Bonjour à tous et à toutes,

voici un message de Gilles Gauthier qui participe aux travaux de recherches sur la grande oie des neiges dans l’Arctique canadien:

Bonjour,

Voici les dernières nouvelles de la nidification de l’oie des neiges à l’Île Bylot.

Tel que précisé dans mon précédent message, l’accumulation de neige à l’île Bylot ce printemps était modérée et la fonte a procédé assez rapidement au début juin. Les oies sont arrivées au site en grand nombre dès les premiers jours de juin, ce qui est assez tôt. Par contre, des températures un peu plus froides et humides à la mi-juin ont probablement ralenties un peu le début de la ponte des oiseaux.

Dans la zone de recherche intensive au centre de la colonie, 203 nids ont été recensés, ce qui est un nombre assez élevé. Cela suggère que l’effort de reproduction des oies est assez bon pour l’instant. Le pic de ponte aurait été le 13-14 juin, soit légèrement plus tard que la moyenne à long-terme (12 juin) et le nombre moyen d’œufs par nid est de 3.6, près de la moyenne à long terme (3.7). Toutefois, ces chiffres sont très préliminaires et basés sur un sous-échantillon seulement des nids suivis.

L’activité des prédateurs dans la colonie est jusqu’à maintenant assez élevée, en fait plus élevée que l’an passée. Ceci n’est pas étonnant car l’an passé les lemmings, la principale proie des prédateurs, étaient très abondants et cette abondance élevée semble s’être maintenue à nouveau cette année. Il est donc probable que les jeunes de prédateurs comme les renards, qui ont été produits en abondance l’an passé grâce aux lemmings, aient également bien survécu cet hiver. Après environ le tiers de la période d’incubation, environ 11% des nids suivis étaient déjà prédatés. On s’attend donc à une prédation sur les œufs et les jeunes oies plus élevée que l’année dernière.

En résumé, les conditions de reproduction des oies à l’Île Bylot sont jusqu’à maintenant apparaissent assez favorables malgré une prédation qui devrait être assez élevé. On pourrait donc s’attendre à une production de jeune moyenne cette année, mais évidemment la saison de reproduction est encore jeune!

Je quitte demain pour rejoindre l’équipe sur les terrain, donc mon prochain message ira à la fin juillet.

Gilles Gauthier
Département de biologie & Centre d’études nordiques

En espérant que les conditions demeurent favorables et que la prédation ne soit pas trop élevé.

à bientôt,

Benoit

L’été peut débuter!

Bonjour à tous et à toutes,

la migration printanière 2015 des oies est bel et bien terminée! Encore cette année, le printemps relativement tardif a ralenti la progression des oies jusque dans la région de Montmagny. Par contre, après qu’elles soient arrivées (mi-avril), les battures de Montmagny ont été fréquentées par un fort contingent d’oies tout au long de la saison. Des pointes de plus de 60 000 oies ont été observées à la fin du mois d’avril. Les oies utilisaient grandement le marais à scirpe de Montmagny pour s’alimenter ainsi que la culture attrayante et le pourtour des étangs d’épuration. Ces deux derniers endroits permettent aux observateurs de voir les oies de très près.

Le secteur de St-Vallier a été peu fréquenté par les oies ce printemps. Je n’est pas d’explication à ce sujet…Pourtant, la nourriture était bien abondante et les chasseurs peu présents… Ça fait deux printemps de suite que les oies fréquentent moins ce site.

Le secteur est de la région (de Cap-St-Ignace à St-Jean-Port-Joli) a été fortement fréquenté tout au long de la saison. Des rassemblements impressionnants d’oies était régulièrement observés du côté de Cap-St-Ignace et de l’Islet.

Pour ce qui est de la chasse dans la ZIC printanière de Montmagny. Le bilan est très bon et la récolte a doublé comparativement au printemps 2014. La majorité des groupes repartent satisfaits de leur expérience. Certains un peu déçu d’en avoir manqué autant ;-) Le spectacle offert par les oies était toujours au rendez-vous.

à bientôt,

Benoit

Tournée complète!

Salut à tous,

en cette journée internationale des migrations, j’active ce blog pour détailler mes observations des derniers jours. La migration printanière 2015 est présentement bien active.

Les oies qui étaient dans le secteur de Montmagny/Berthier/St-Vallier se sont déplacées dans les secteurs est de l’estuaire moyen du St-Laurent. Les dortoirs de Cap-St-Ignace/l’anse à Gilles/l’Islet sont fréquentés par une bonne quantité d’oies. Voici les détails de mes observations:

  • ROM de St-Vallier: 12 000 oies en milieu d’après-midi mercredi
  • Baie ouest du village de Berthier: 5 000 oies
  • Montmagny: 7 500 tôt ce matin
  • Cap-St-Ignace (lundi): 30 000 oies réparties de l’ouest du vieux quai jusqu’à l’anse à Gilles
  • Anse-à-Gille (lundi): plus de 15 000 oies
  • L’Islet (lundi): 10 000  oies
  • ROM Trois-Saumons (lundi): 5 000 oies

On espère que le petit creux migratoire que nous vivons présentement dans les secteurs ouest se résorbera rapidement. Pour ceux et celles qui se demandent si une partie des oies ont déjà quitté pour l’Arctique, je peux vous mentionner que dans la région de Montmagny, il est rare d’observer de gros départ avant le 15 mai. Profitez en!

Voici une courte liste des observations des derniers jours:

  • Pygargue à tête blanche
  • Bécassine de Wilson
  • Bruant à gorge blanche
  • Goglu des près

à bientôt,

Benoit

Beaucoup de mouvements depuis vendredi!

Bon dimanche à tous et à toutes,

les oies ainsi que plusieurs autres espèces d’oiseaux se déplacent beaucoup depuis vendredi dernier. Les oies arrivaient en gros voiliers toute la journée vendredi ainsi qu’une bonne partie de la journée de samedi. Il y a beaucoup d’oies dans le secteur de Montmagny. Plusieurs milliers d’entres elles s’alimentent dans le secteur des étangs d’épuration de la ville. C’est un très bel endroit pour les observer de très près.

Pour ce qui est des autres secteurs de la région, je me suis fait rapporté qu’il y avait beaucoup d’oies à l’est du village de l’Islet. Pour ce qui est du secteur ouest, il y a quelques milliers d’oies qui se tiennent dans le secteur de la plage à Berthier-sur-Mer. Le refuge d’oiseaux migrateurs de St-Vallier accueille des oies de façon sporadique.

Quelques autres migrateurs sont arrivés ces derniers jours:

  • Petite Buse
  • Faucon Pèlerin
  • Martin pêcheur d’Amérique
  • Pic flamboyant

Il est fort probable qu’on bon mouvement migratoire est lieu cette nuit alors que les vents seront faibles. De plus, une poussée de chaleur accompagné par de forts vents du sud-ouest apportera plusieurs nouvelles espèces dans la région. Ces vents permettront de lever le blocage migratoire présent depuis plus de 10 jours! Les premiers bons mouvements de parulines seront probablement observés demain. Voici un blog intéressant à consulter: blog des migrations.

Pour ce qui est de la chasse à rivière à Lacaille, la récolte est bonne depuis dimanche dernier. Les forts vents d’est ont été très productifs.

à bientôt,

Benoit

Ça migre un peu!

Bonsoir,

les oies sont de plus en plus abondantes un peu partout dans la région. La majorité des baies de la région font résonner une douce mélodie de jacassement d’oies! Je ne me tannerais jamais de les entendre et de les observer.

Le nombre d’oies présentes à Montmagny semble avoir légèrement diminué depuis les 24 dernières heures. La culture attrayante qui permettait aux oies de s’alimenter à proximité des étangs d’épuration a complètement été lessivé. Il en reste encore plus de 25 000!

Je vais tenter de faire une petite virée dans les secteurs est de la région. Possiblement qu’il y a beaucoup d’oies d’arrivées dans ces secteurs également.

Même si je n’ai pas beaucoup de temps pour faire de l’observation d’oiseaux, voici quelques nouvelles espèces que j’ai noté dans la dernière semaine:

  • Bihoreau gris
  • Bruants familier et des marais

Ce soir les rainettes crucifères chantent! C’est un autre beau spectacle sonore tout à fait gratuit!

Les vents forts des derniers jours du secteur nord-est auront permis à quelques groupes de chasseurs de repartir avec plusieurs prises. Il ne leur restera qu’à les apprêter dignement afin de bien les honorer.

à bientôt,

Benoit

Les autres dortoirs se remplissent!

Bonsoir,

le nombre d’oies est en augmentation depuis hier dans la plupart des dortoirs de la région. À Montmagny, on peut y observer plus de 45 000 oies. Une partie d’entre elles fait le va et vient entre la batture et la culture attrayante. On peut également y observer des canards d’Amérique, chipeau, souchet ainsi que de nombreuses sarcelles d’hiver. Les prochains jours seront vraiment intenses dans ce secteur.

La baie à l’ouest du village de Berthier-sur-mer c’est rempli aujourd’hui. Il y avait facilement plus de 20 000 oies. Possiblement que le refuge d’oiseaux migrateurs de St-Vallier s’est également rempli. Par contre, je n’est pas eu l’occasion d’aller dans ce secteur.

voici les observations intéressantes des derniers jours:

  • Une magnifique Oie rieuse en face de ma maison hier (21) en milieu de journée. Je l’ai d’abord entendu et ensuite observé aux jumelles.
  • Les canards souchet ont fait leur apparition.
  • Les bruants des près sont bien présents.

Pour ce qui de la chasse dans le secteur de rivière-à-Lacaille. Les résultats sont variables (entre 0 et 12) selon les conditions climatiques. Ce qui est garanti dans cette chasse c’Est la beauté du paysage et le spectacle de milliers d’oies à quelques centaines de mètres des caches.

à bientôt,

Benoit

Culture attrayante!

Bonjour à tous et à toutes,

en fin de semaine, les oies ont découvert la culture attrayante située derrière l’école Louis-Jacques Casault à Montmagny. Hier, elles n’étaient que quelques milliers à s’y alimenter et elles étaient très nerveuses. Elles prennent leur envol à la moindre petite menace! Par contre, ce matin, j’ai dénombré plus de 15 000 oies dans ce champ. En se basant sur les observations des dernières années, le nombre d’oies peut facilement dépasser les 40 000 dans cette culture attrayante! Cette abondance ne dure que quelques jours, car la nourriture disparaît rapidement. Il faut donc en profiter pendant que ça passe.

À noter que cette culture attrayante a été développée dans le cadre de ce projet. La ville de Montmagny, la MRC de Montmagny, la Fondation de la Faune du Québec (FFQ) et les frais d’accès au site de chasse de rivière à la Lacaille permettent de cultiver ce champ à chaque année. La subvention de la FFQ a permis réaliser 2 étangs en plein centre du champ. Ces étangs accueillent présentement une belle diversité de canards:

  • Fuligule à tête rouge
  • Sarcelle d’hiver
  • Canard branchu
  • Canard d’Amérique
  • Canard souchet
  • Canard chipeau
  • Canard pilet

Les oies ont commencé à utiliser certains dortoirs situés plus à l’ouest dont la baie entre St-Vallier et Berthier-sur-Mer. En fin de semaine, on pouvait y dénombrer quelques milliers d’individus. Le nombre d’oies présentes dans le secteur de Montmagny a baissé légèrement et se situe autour de 35 000.

Voici quelques observations intéressantes:

  • Premiers cormorants à aigrettes jeudi dernier
  • Un bruant vespéral chantait ce samedi dans le secteur de rivière-à-Lacaille
  • Un harfang des neiges a été observé à quelques reprises dans le secteur de rivière-à-Lacaille.

à bientôt,

Benoit

Beau rassemblement à Montmagny

Bon matin,

et oui, la deuxième saison de chasse à rivière-à-Lacaille est officiellement lancée. Le premier groupe de chasseurs y est présentement. On se croise les doigts pour que le vent se mettent de la partie!

Pour ce qui est de la migration des oies, le nombre d’oies présentent à Montmagny dépasse facilement les 25 000 individus. Les battures jacassent de plus en plus forts! Pour le moment, les dortoirs de Berthier-sur-Mer et de St-Vallier sont encore pris dans la glace. À part, quelques centaines de bernaches du Canada, il n’y a pas d’oies dans ces secteurs. Par contre, je ne suis pas allé vers l’est, peut-être que les oies sont présentes également dans ces secteurs…

Pour le moment, je n’ai pas noté la présence de d’autres espèces d’oiseaux.

Voici les liens pour suivre les oies:

  1. Baie-du-febvre
  2. Ebird

à bientôt,

Benoit

Le nombre d’oies augmente à Montmagny

Bonsoir,

j’ai passé une bonne partie de la journée dans le secteur de rivière-à-Lacaille à Montmagny. J’ai pu y faire de très belles observations. Il y avait un minimum de 20 000 oies réparties entre le quai et l’embouchure de rivière-à-Lacaille. Plusieurs voiliers sont arrivés tout au long de la journée et même ce soir. Il est probable que les oies migrent une partie de la nuit jusqu’à ce que les vents tournent au nord.

En fin de journée, une bonne partie des oies ont quitté le dortoir pour aller s’alimenter dans les champs. Ce comportement démontre qu’elles vont certainement rester dans le secteur pendant quelques jours.

Pour les autres espèces, j’ai pu observer mes premiers canards pilets.

La migration sera bonne jusqu’à demain matin. Lorsque les vents tourneront au nord, les principaux mouvements migratoires seront arrêtés. Ils reprendront lorsqu’ils reviendront au sud-ouest probablement jeudi.

à bientôt,

Benoit

Beaux mouvements ce matin

Bonsoir,

j’ai eu l’occasion de passer une bonne partie de la matinée à l’extérieur! Les oiseaux chantaient pendant que d’autres profitaient d’une légère brise de l’ouest pour se déplacer. C’est le cas des oies, j’en ai dénombré plus de 500 à berthier-sur-mer en déplacements vers l’est.

Ce matin, j’ai fait ouvrir le chemin d’accès au site de chasse à rivière-à-Lacaille. Les oies arrivaient en grande quantité. Un minimum de 5000 oies se sont posées sur le battures de Montmagny en moins d’une heure. Les battures commencent à chanter ;-)

Voici quelques autres observations intéressantes:

  • Moucherolle phébi (Berthier)
  • Crécerelle d’amérique (chemin du rocher, St-Vallier)
  • Hirondelle bicolore (Montmagny)
  • Junco ardoisé (berthier)

Il est fort probable qu’il y est quelques mouvements migratoires avant l’arrivé de la pluie cette nuit. Il y aura une brève pose pendant les précipitations et les mouvements reprendront demain.

à bientôt,

Benoit