Le jeux du YOYO est commencé!

Bonjour à tous et à toutes,

Et oui, nous sommes la veille de la première vague de froid de l’hiver, un 11 février!!! Je considère que le jeux printanier du YOYO est officiellement commencée (assurément pour le secteur où se trouvent les oies actuellement). C’est-à-dire que les températures seront en dents de scie pour les prochaines semaines. Quelques jours en haut du points de congélation suivi de quelques jours sous zéro. Ce jeux de yoyo influence beaucoup la couverture de neige et ralentit la progression des migrateurs tempérés vers le nord!

Selon les prévisions météorologiques à long terme, la deuxième partie du mois de février semble vouloir être au-dessus des normales. Vers le milieu de la semaine prochaine, les oies devraient donc débarquer en grande quantité dans le secteur de middle creek wildlifre area. Ce secteur est situé juste au sud des Appalaches dans l’état de la Pennsylvanie. Il est important de mentionner que près de 5 000 oies sont déjà présentes dans ce secteur et que quelques milliers ont survolé les Appalaches pour atteindre la région des fingers lakes au sud du lac Ontario. Par contre, je ne m’attends pas à ce qu’il y ait de gros mouvements dans cette région avant une bonne semaine et demi…

Il faudra donc patienter quelques semaines avant d’observer nos premiers migrateurs se pointer le bout du bec.

Une petite photo prise en 2013 pour nous remonter le moral:

DSC_1771

Ces oies s’alimentent dans le champ aménagé à cette effet en collaboration avec la ville de Montmagny, la Fondation de la Faune du Québec, la MRC de Montmagny et le projet de chasse contrôlée dans le secteur de rivière à la caille. La section centrale du champ (environ 4 hectares) est cultivé en maïs pour laisser le maximum de nourriture aux oies. Ce champ est situé à environ 1 km du site de chasse à rivière à la Caille et permet de conserver un quantité intéressante d’oies dans le secteur pour les observateurs et les chasseurs.

à bientôt,

Benoit

Hiver 2016 vs 2015!

Bonjour à tous et à toutes,

le mois de février m’amène à commencer à regarder ce qu’il se passe plus au sud pour tenter de prédire la migration printanière à venir! Le premier facteur que je consulte est la couverture de neige présente au sol. Je compare ces données avec ceux des années précédentes. Cette année, la comparaison avec 2015 (année froide mais pas très neigeuse) est marquante. Je vous présente ces deux photos. Pour 2015:

Couverture de neige le 5-février-2015

Pour 2016:

Couverture de neige le 5-février-2016

Deux images valent elles 2000 mots? La comparaison est frappante et je ne serais pas étonné que les premières oies arrivent à la fin du mois de février! Pour consulter les données de couvertures de neige, je vous invite à suivre ce lien: www.nohrsc.noaa.gov Une multitude d’informations se trouve sur ce site.

Le deuxième facteur que je consulte sont les prédictions météorologiques des prochains jours ainsi que les tendances à long terme. Je regarde la météo pour les villes de Harrisbourg en Pensylvanie et de Syracuse dans l’état de New York. Ces observations me permette d’avoir une bonne idée de ce qu’il va se passer dans les deux prochaines semaines. Pour le moment, nous aurons une mini vague de froid jusqu’au 18-20 février et par la suite les températures semblent vouloir remonter et poussera les premiers migrateurs à se déplacer.

Le troisième facteur qui attire mon attention sont les mentions d’observations d’oies sur différents sites internet. Un des sites que je fréquente régulièrement est celui de Middle Creek Wildlife Managment Area. Ils détaillent la migration de la sauvagine dans leur secteur situé juste au sud des Appalaches dans l’état de la Pennsylvanie. En 2015, ils ont noté la présence de plus 110 000 oies vers le milieu du mois de mars. Parions que se sera plus tôt cette année! Ils ont publié le premier message pour 2016. L’autre site que je fréquente est Ebird. Ce site est alimenter par des ornithologues amateurs qui y relatent leurs observations. Ce site fait déjà mention de la présence de quelques milliers d’oies juste au sud du lac Ontario près des « finger lakes ».

Et voilà, il ne serait pas impossible que les chasseurs d’oies du sud puissent faire l’ouverture cette année le 1 mars!

à bientôt,

Benoit

Vous pouvez vous inscrire!

Bonjour à tous et à toutes,

l’inscription au tirage au sort pour chasser dans la zone d’interdiction de chasse printanière à Montmagny est maintenant débutée. Toutes les informations sont disponibles en visitant la section suivante de ce site: comment chasser dans la zone d’interdiction de chasse.

Pour vous inscrire et télécharger le formulaire d’inscription, visitez la page inscription.

Si vous avez des questions concernant cette chasse à l’oie printanière dans un paysage exceptionnel, n’hésitez pas à me contacter: bgendreau@montmagny.com

Vous pouvez également vous inscrire à la liste d’envoie courriel afin d’être renseigner sur ce projet de chasse contrôlée.

à bientôt,

Benoit

Bilan saison de chasse printanière 2015

Bonjour à tous et à toutes,

un petit mot pour vous mentionner que je viens tout juste de publier le bilan de la saison de chasse printanière 2015 à rivière-à-la-Caille. Je vous invite à visiter la section suivante afin d’avoir les derniers détails. Cliquez ici!

De mon côté, je suis très satisfait des résultats obtenus au printemps 2015. Il ne faut pas oublier que c’est une chasse auto-guidée et que plusieurs des chasseurs présents ne chasse pas les oiseaux migrateurs de façon régulière. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou si vous désirez chasser sur ce site lors de la prochaine saison de chasse printanière: benoitgendreau@hotmail.com

à bientôt,

Benoit

Une saison qui s’est étirée

Bonjour à tous et à toutes,

Je m’excuse d’avoir été peu présent sur ce blog au courant des derniers mois… La raison est simple, effectuer des inventaires réguliers dans les principaux dortoirs de la région demandent d’investir beaucoup de temps et une bonne somme d’argent pour me transporter d’un site à l’autre! Comme ce blog est gratuit et que je ne désire pas de bandeau publicitaire autre que ceux des partenaires de départ, je n’avais pas les fonds nécessaires pour alimenter régulièrement ce blog à l’automne 2015…

Je tiens à maintenir ce site en opération, car l’information qui s’y trouve est très intéressante pour tout ceux qui s’intéressent à la grande oie des neige. Pour se faire, je vais maintenir le nom de domaine afin que l’information reste disponible. Je vais également tenter de trouver des commanditaires (si vous avez des idées, n’hésitez pas à m’en faire part) afin de pouvoir l’alimenter avec des messages et des photos de façon plus régulières lors des migrations à venir.

La migration automnale des oies dans la région de la côte-du-sud aura été particulière cette année. La nourriture se faisait rare et la pression de chasse était élevée. Ces deux phénomènes combinés forçaient les oies à se déplacer constamment rendant l’observation et la chasse plus ardus. De plus, le nombre de jeunes dans la volée était en deçà de la moyenne rendant la chasse difficile.

Voici mes prédictions pour la migration printanière 2016. Si l’hiver continue d’être clément, les oies seront de retour tôt au mois de mars dans le sud de la province. Un groupe de quelques milliers d’oies à d’ailleurs été observé dans le secteur de St-Vallier dans le temps des fêtes…

Dans les prochaines semaines, je vais donner tous les détails concernant la saison de chasse printanière à venir à rivière à la caille. Dans quelques jours, je vais également publier le rapport de la saison 2015. Pour ceux et celles qui désirent obtenir plus de détails sur cette chasse printanière dans la zone d’interdiction de chasse à Montmagny, je vous invite à consulter la section suivante du blog: Chasse printanière Zic Montmagny.

Sur ce , je vous souhaite une agréable année 2016 remplie de magnifiques observations et des moments inoubliables lors de vos sorties de chasses.

à bientôt,

Benoit, benoitgendreau@hotmail.com

Visite à l’Islet…

Bon matin,

et oui, les oies sont encore bien présentes dans la région de la côte-du-sud! Mercredi dernier, j’ai visité le secteur allant de Montmagny à l’Islet. Il y a un peu d’oies dans ces secteurs. Plusieurs champs de maïs ont été récemment récoltés et d’autres le seront très prochainement. Cette source importante de nourriture pour les oies en migration occasionnera quelques bons rassemblements avant leur départ.

voici les détails de mes observations:

- Montmagny: Plus de 15 000 oies dans le secteur de rivière à la Caille vers 13:10

- Cap-St-Ignace: 7 500 oies

- L’Islet: 4 000 oies à l’est du village près de l’embouchure de la rivière à la tortue.

- ROM de la rivière trois-saumons: 150 oies….

Le secteur de St-Vallier est encore fréquenté par un fort contingent d’oies. Je tiens encore une fois à sensibiliser les observateurs qui s’aventurent trop près des oies. N’oubliez pas que cet endroit est un refuge d’oiseaux migrateurs protégé par une réglementation fédérale.

Pour le moment, les températures semblent vouloir rester clémentes pour quelques jours voir quelques semaines encore. On peut s’attendre à observer et à chasser les oies sur la côte-du-sud jusqu’à la mi-novembre voir au-delà. Par contre, n’oublier pas d’apporter votre tuque, ce n’ai pas chaud sur le bord du fleuve ;-)

à bientôt,

Benoit

Forte migration depuis vendredi dernier!

Bonsoir,

désolé pour mes messages peu fréquents… Il y a eu beaucoup de mouvements depuis vendredi dernier. Le nombre d’oies est vraiment élevé dans certains dortoirs de la région. Je n’est pas fait de dénombrements exhaustifs, mais je vous confirme que le secteur ouest est fortement fréquenté par les oies. J’ai également visité le secteur de l’Isle-aux-Grues et de Montmagny. Voici les détails:

- Montmagny: 5-6 000 oies vers 11h lundi matin

- Isle-aux-Grues: Environ 20 000 oies lundi après-midi, peut-être plus, car je n’ai pas visité tous les secteurs de l’île.

- Baie à l’ouest de Berthier-sur-Mer: Plus de 45 000 oies ce matin, j’ai rarement vue autant d’oies dans ce secteur. L’envolée du matin est impressionante. Le spectacle débute tous les matins vers 7:15 et c’est gratuit!

- ROM de St-Vallier: Plus de 30 000 oies lundi matin.

Et voilà! On peut dire qu’il ne manque pas d’oies dans la région!!! Profitez-en, elles sont toujours aussi magnifiques.

Pour le amateurs de chasse à l’oie, je tiens à vous spécifiez que le pourcentage est très faible. En deçà de 10 pour le moment…

à bientôt,

Benoit

La saison est bien lancée!

Bonsoir à tous et à toutes,

un petit mot pour vous signaler que le nombre d’oies ne cesse d’augmenter depuis vendredi. En milieu d’après-midi aujourd’hui, j’ai visité le secteur de Berthier-sur-Mer et de St-Vallier. Voici les détails de mes observations:

- Baie à l’ouest du village de Berthier: 20 000 oies, 500 bernaches et plus de 1000 fulligules

- ROM de St-Vallier: Plus de 30 000 oies. J’aimerais vous sensibiliser au fait que les observateurs s’aventurent trop près des oies. Ce genre de comportement fait en sorte que les oies s’éloignent du site d’observation… Soyez conscient de ceux qui passent après vous!

Pour le moment, le pourcentage de jeunes ne semblent dépasser 15%. Bref, on se croise les doigts pour qu’il y en ait plus dans les prochaines vagues de migrations.

à bientôt,

Benoit

Visite dans l’est

Bon matin à tous et à toutes,

à la veille de la longue fin de se amine de l’action grâce, une mise à jour de ce blog était obligatoire. Pour ce faire, j’ai visité le secteur est de la région jusqu’à St-Jean-Port-Joli. Les condition climatiques étaient parfaites, soient un soleil de plomb et une marée basse en fin d’avant-midi. Dans ces conditions, la majorité des oies en profite pour se reposer dans les principaux dortoirs de la région. J’ai observé quelques rassemblements ici et là, mais les effectifs sont encore faibles.

Voici les détails de mes observations:

- Montmagny: quelques milliers présentes à l’ouest du quai

- Cap-St-Ignace: 7 000 oies observées à partir du vieux quai

- Rom de la rivière Trois-saumons: 8 500 oies juste à l’est de l’embouchure de la rivière à la tortue

Ces rassemblements sont en bonnes parties composés d’oies adultes. On peut quand noter la présence de quelques belles familles pouvant compter jusqu’à 5-6 jeunes oies! Voici un phénomène intéressant que j’ai observé hier après-midi: les oies tombaient des nuages! Elles semblaient littéralement sortir des nuages pour se poser dans les différents dortoirs. C’est un signe qu’elles ont migré juste avant la dépression que nous avons aujourd’hui.

Aujourd’hui, en début d’après-midi, je vais visiter le secteur de Berthier-sur-Meret de St-Vallier. Je vous invite à consulter ce site régulièrement pour obtenir les derniers détails.

à bientôt,

Benoit, bgendreau@montmagny.com

Elles arrivent!

Bonjour à tous et à toutes,

les premiers troupeaux d’oies des neiges commencent à arriver dans la région de la côte-du-sud. Hier, en début d’après-midi, j’ai visité le secteur entre St-Vallier et Cap-St-Ignace. Voici les faits saillants de mes observations:

- ROM de St-Vallier: 10 000 oies concentrées dans le secteur de l’anse Mercier.

- ROM de Cap-St-Ignace: 5 500 oies entre le vieux quai et le petit cap.

Je vous invite à consulter les différentes sections de ce site afin d’obtenir de l’information sur les meilleurs moments pour observer les oies. Une section est consacrée aux différents sites d’observation présents sur le territoire. De plus, une section détaille les principales techniques pour chasser les oies.

Pour les prochains jours, la migration sera ralentie par les vents du sud-ouest. On peut s’attendre à une reprise des activités vers la fin de la semaine et au courant de la fin de semaine.

N’hésitez pas à me faire parvenir vos observations ainsi que vos interrogations.

Ce site s’activera au fur et à mesure que les oies arriveront.

à bientôt,

Benoit